«Il est même devenu un objet d'art»

Le légendaire couteau suisse de la maison Victorinox à Ibach, dans le canton de Schwyz, n'a pas seulement sauvé des vies, apporté des solutions dans des situations d'urgence et trouvé place dans les poches de pantalon d'adeptes d'aventures, il s'est également élevé au rang d'objet d'art. Le design peut effectivement perdurer par-delà les générations grâce à une classe mondiale incontestable.

C'est ainsi que J. Stewart Johnson, administrateur de la section Modelage au Museum of Modern Art à New York, s'adresse à l'entreprise de fabrication à Ibach: «C'est avec plaisir que je vous communique que lors de notre séance du 28 novembre 1977, notre département "Architecture et design" a décidé d'incorporer votre couteau d'officier suisse dans sa collection.» Publicité possible

Et, plus loin, on trouve dans cette communication officielle: «Si vous désirez mentionner dans votre documentation que votre couteau a été admis dans notre département de design industriel, nous vous prions d'utiliser le texte suivant: Admis dans la collection Design du Museum of Modern Art, New York.
La politique de notre musée veut qu'une telle information ne soit pas utilisée à des fins publicitaires. En clair, le nom du musée ne peut être mentionné en relation avec de la publicité, mais simplement pour illustrer un fait. Vous aurez certainement de la compréhension pour cette position.» Il faut noter que, logiquement, J'admission du Swiss Army Knife dans l'inventaire du musée pourrait déjà être considérée comme une publicité.
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette