«Le couteau de poche utilisé comme scalpel»

Lors d'un vol à destination de Bangalore en Inde, un enfant à failli mourir étranglé par un bonbon coincé dans sa gorge. L'enfant a pu être sauvé grâce à la présence d'esprit d'un médecin et au couteau de poche Victorinox. Une situation similaire s'est produite sur une rue de Dublin. Dans ces deux cas, le couteau originaire d'Ibach s'est révélé salvateur. En janvier 1976, les passagers d'un vol domestique ont vécu les moments d'angoisse d'une jeune mère, criant désespérément au secours car son enfant risquait de mourir asphyxié après avoir avalé un bonbon de travers. On essaya d'abord de le sauver à l'aide d'une bouteille d'oxygène, sans succès. Par chance, un médecin se trouvait à bord. Il décida de faire une intervention d'urgence, car l'enfant se trouvait dans une situation extrêmement critique. Il n'y avait cependant pas de scalpel dans la boîte médicale de bord. Affolée, l'hôtesse de l'air demanda alors un couteau de poche par haut-parleur.
Un passager passa alors au médecin un couteau d'officier suisse neuf, propre et tranchant. Le médecin effectua rapidement une trachéotomie et l'enfant survécu grâce à cette action énergique. Un peu plus tard, après l'atterrissage à Bangalore, l'enfant fut transporté à l'hôpital. A la suite de l'intervention, il n'y eut même pas d'infection à signaler.
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette
  • vignette